Thèse soutenue

Représentations sociales et contingences du leadership en milieu organisationnel

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Pierre-Henri François
Direction : Marilou Bruchon-Schweitzer
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Psychologie
Date : Soutenance en 1993
Etablissement(s) : Bordeaux 2
Jury : Examinateurs / Examinatrices : Jean-Claude Abric, Albert Ripon, Michel Rousson

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Une revue de question de la littérature met en évidence l'évolution de la théorie du leadership en milieu organisationnel vers un intérêt grandissant des chercheurs pour les éléments cognitifs et affectifs des subordonnés et vers le recours généralisé aux théories de la contingence. Les travaux sur la socio-cognition (théories implicites et prototypes du leadership, mécanismes attributifs) ont mis l'accent sur les processus psychologiques de la perception du leadership, alors que d'autres études ont mis l'accent sur des spécificités tenant à la culture organisationnelle. La notion de représentations sociales permet de tenir compte à la fois des aspects psychologiques et des aspects sociaux. L'hypothèse est faite que les représentations du leadership varient en fonction de l'appartenance à un groupe socioprofessionnel. L'hypothèse est faite aussi qu'à des variations des représentations sociales du leadership correspondent des variations des perceptions de leur supérieur par les subordonnes. 257 personnes appartenant à 11 groupes socioprofessionnels distincts ont répondu à une question ouverte leur demandant de décrire le leader souhaitable, de leur point de vue, pour l'encadrement d'un groupe de travail. Il est également demandé à ces personnes de décrire leur supérieur hiérarchique au moyen de questionnaires permettant l'évaluation de la considération, la structuration et le charisme perçus chez le supérieur. Les réponses à la question ouverte sont soumises à l'analyse statistique des données textuelles. Les résultats confirment les hypothèses. Les représentations sociales apparaissent donc comme un facteur de contingence des phénomènes de leadership en milieu organisationnel, en particulier elles modulent la perception du supérieur hiérarchique. Des rapprochements de la recherche sur le leadership avec d'autres courants théoriques, notamment la psychologie sociale européenne et l'analyse stratégique sont évoqués à titre de perspectives de recherche.