Thèse soutenue

Commerce extérieur et développement économique au Maroc (1918-1938)

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Sellam Atrari
Direction : Albert Broder
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Histoire économique
Date : Soutenance en 1992
Etablissement(s) : Université Paris-Est Créteil Val de Marne (UPEC)

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Le protectorat francais au maroc n'est ni une intervention philosophique, ni un geste sentimental. Que ce soit pour le maroc ou pour n'importe quel pays, elle est une affaire. Qui plus est, une affaire comportant invariablement a sa base des sacrifices de temps, d'argents, d'existences, etc. . . Lesquels trouvent leurs justifications dans la renumeration. Tout peuple, tout individu qui se ferait une idee autre du protectorat serait insense ou mathematiquement voue a l'echec. La france a pu s'emparer politiquement d'une grande partie du maroc. Mais elle n'a pas pu realiser son reve economique. Le maroc a fonctionne donc avec "le pilotage francais" dans un systeme determine par les grandes puissances a algesiras. Ce syteme, injuste et incompatible avec les structures economiques du maroc et son niveau de developpement, va permettre aux differents pays econo miquement puissants, d'exporter leurs produits en acquittant une taxe minime. C'est dans ces conditions que le marocain doit s'occuper de son agriculture et faire naitre unindustrie capable de repondre aux besoins du pays.