Thèse soutenue

Contrainte sur la formation des galaxies déduites des propriétés spectrophotométriques d'objets a distances cosmologiques

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Stéphane Charlot
Direction : Jean Heyvaerts
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Astrphysique
Date : Soutenance en 1992
Etablissement(s) : Paris 7

Résumé

FR  |  
EN

Des observations d'objets à grands décalages vers le rouge sont analysées au moyen de concepts théoriques simples, pour identifier leurs conséquences sur la forma¬tion des galaxies et sur l'activité de formation d'étoiles aux époques reculées. On mon¬tre, premièrement, que la petite quantité de poussière des systèmes lorentziens, situés sur les lignes de visée de quasars éloignés, rend très incertaine la relation entre leurs taux de formation d'étoiles et leur émission Lyman-alpha. Les systèmes lorentziens, malgré leur manque apparent d'émission Lyman-alpha, pourraient être des disques de type galactique hébergeant d'importantes flambées d'étoiles. Secondement, on montre que les spectres des radio-galaxies lointaines, bien qu'ayant des couleurs rouges, ne sont pas caractéristiques exclusivement d'âges vieux, mais peuvent être produits par des populations stellaires formées récemment sur des échelles de temps comparables au temps d'effondrement dynamique, voire plus courtes. Ces âges jeunes sont aussi compatibles avec les autres propriétés connues des radio-galaxies lointaines. Par conséquent, ces objets n'excluent pas les scénarios de formation tardive des galaxies. Enfin, troisièmement, pour prédire l'apparence de galaxies en évolution, on construit un modèle de synthèse de population d'étoiles dont la physique stellaire est actualisée, et qui présente un avantage technique important sur les modèles existants. Ce modèle reproduit bien les propriétés spectro-photométriques, de l'ultraviolet à l'infrarouge proche, de populations stellaires observées d'âges et d'histoires de formation d'étoiles variés. Les prédictions sur l'apparence des galaxies en evolution diffèrent notablement des résultats antérieurs.