Thèse soutenue

Modulation de la production de cytokines pro-inflammatoires par les ligands pharmacologiques et endogènes du récepteur des benzodiazépines

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Véronique Taupin
Direction : Flora Zavala
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences médicales
Date : Soutenance en 1992
Etablissement(s) : Paris 6
Jury : Président / Présidente : Philippe Ascher
Rapporteurs / Rapporteuses : Robert Dantzer, Juana Wietzerbin

Résumé

FR

Les cellules du système immunitaire, notamment les phagocytes, présentent à leur surface des récepteurs pour les benzodiazépines (BZD). Ce travail a pour objet l'étude de l'effet des ligands BZD sur des fonctions essentielles des phagocytes. Dans un modèle expérimental murin, l'injection de BZD, présentant une affinité strictement périphérique ou à la fois périphérique et centrale(BZD anxiolytique de type mixte), entraine une inhibition prolongée de la capacite de production de radicaux oxygènes et des cytokines interleukine-1(il-1), interleukine-6(il-6) et facteur nécrosant des tumeurs (tnf) par les phagocytes. Chez l'homme, une anesthésie par le midazolam, BZD de type mixte, induit un même effet suppresseur sur la capacite des monocytes à produire ces trois cytokines. Cet effet inhibiteur, retarde et prolonge, ne résulte pas de l'action immunosuppressive des corticostéroïdes dont le taux reste inchangé. In vitro, des concentrations picomolaires de fragments peptidiques du ligand endogène anxiogène (diazepam binding inhibitor) du récepteur des BZD modulent, par un mécanisme dépendant des prostaglandines, l'expression par les monocytes des cytokines pro-inflammatoires il-1, il-6, il-8, tnf et gm-csf. Dans un modèle murin de traumatisme cérébral, l'injection périphérique de BZD entraine une augmentation des taux de cytokines intracérébrales, notamment d'il-6, favorisant les mécanismes de réparation neuronale. Ces résultats mettent en évidence de nouvelles propriétés immunomodulatrices des BZD et suggèrent l'existence d'un mécanisme endogène de neuroimmunomodulation impliquant à la fois les récepteurs centraux et les récepteurs périphériques des BZD.