Contributions paternelles au développement cognitif de l'enfant dans la deuxième année

par Florence Labrell

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Marie-Germaine Pêcheux.

Soutenue en 1992

à Paris 5 .


  • Résumé

    Cette consiste en l'operationnalisation de la notion de "pontage", hypothese theorique relative a la specificite paternelle quant au developpement cognitif de l'enfant dans la deuxieme annee. Le pere est cense ouvrir le monde des connaissances mis en place par la mere au sein des routines, vers le monde exterieur plus risque et plus destabilisant. En outre, le pere sollicite plus que la mere un fonctionnement autonome de la part du jeune enfant, en particulier lors d'une resolution de probleme. Une premiere recherche menee sur 40 dyades pere (ou mere)-bebe de 16 mois en situtation de jeu libre avec des objets polyvalents, a montre que le pere realise plus de "jeux non conventionnels" que la mere, qui est plus didactique et demontre l'utilisation cannionique de chaque objet. Le pere fait egalement plus de taquineries que la mere. La deuxieme recherche portant sur 62 dyades pere(ou mere)-bebe de 18 mois en presence de 2 jeux d'encastrement, a mis en evidence que le pere met plus l'enfant au defi de resoudre la tache que la mere. Quand l'enfant s'engage dans une telle resolution, le pere fournit plus d'aides indirectes que la mere, c'est-a-dire des aides qio ne permettent pas de depasser immediatement le probleme rencontre. Ce faisant, le pere encourage plus que la mere un fonctionnement autonome.

  • Titre traduit

    Paternal contribution to the cognitive development of the toddler


  • Résumé

    This dissertation deals with the paternal "pontage" ("bridge"), a theoretical hypothesis about the specificity of the role of the father in the cognitive development of the toddler. The father is expected to widen maternal experiences by proposing risked and destabilizing stimulations. The father also encourages more than the mother does the autonomous functioning of the toddler, especially in problem-solving situation. The first research, which concerns 40 father (or mother)-16 month -olds dyads in a free play situation with polyvalent objects, showed that the father performs more "non conventional" games than the mother, who is more didactic when demonstrating the canonical use of those objects. The father also the child more than the mother. The second research, which concerns 62 father (or mother)-18 month-olds dyads in a solving situation involving fitting fames, showed that the father makes more requests to the toddler for finding the solution than the mother. While the child tries to solve the problem, the father gives more indirect instructions, which do not allow an immediate resolution, so, the father encourages more an autononmous functionning of the toddler.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (218 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 16379

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 678
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mf 9644
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.