Thèse soutenue

Analyses théorique et expérimentale des cycles Joule-Brayton direct et inversé modifiés par l'utilisation de l'air humide

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Christelle Périlhon
Direction : Jean Andrzejewski
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences appliquées
Date : Soutenance en 1992
Etablissement(s) : Orléans
Jury : Président / Présidente : André Lallemand
Examinateurs / Examinatrices : Roger Barriol, Michel Chantant, Armand Lanlignel
Rapporteurs / Rapporteuses : André Lallemand, Jean Lebrun

Résumé

FR

Des procedes fonctionnant suivant le cycle de joule-brayton inverse furent utilises il y a pres d'un siecle pour produire du froid. Tombe en desuetude, ce cycle revient aujourd'hui a l'etude du fait des problemes de pollution. Or l'air ambiant utilise comme fluide frigorigene n'est jamais sec. Les modifications du cycle dues a l'influence de l'humidite sur les caracteristiques de fonctionnement sont mises en evidence. L'humidite influe sur les performances du cycle en les ameliorant. D'autre part, il est possible de concevoir un procede de dessalement fonctionnant suivant le cycle de joule-brayton utilisant l'air humide comme fluide de travail. Sous certaines conditions qui sont precisees, il est possible grace a ce procede de produire de l'eau douce accompagnee d'une faible production d'energie noble