Thèse soutenue

Rôle du facteur édaphique dans le fonctionnement biogéochimique et l'état de santé de deux pessières vosgiennes : effet d'un amendement calci-magnésien

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Daldoum Mohamed Ahmed
Direction : Jacques Ranger
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie
Date : Soutenance en 1992
Etablissement(s) : Nancy 1 en cotutelle avec Centre de Recherches Forestières, Station des Sols forestiers. INRA
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Université Henri Poincaré Nancy 1. Faculté des sciences et techniques

Résumé

FR

L'objectif de ce travail était de mettre en évidence le rôle de la richesse du sol dans le dépérissement forestier observe dès 1983 dans les Vosges (Nord-Est de la France). Deux écosystèmes ont éte étudiés : au col du bonhomme, une pessière adulte de faible croissance et fortement dépérissante, se développant sur sol pauvre, dans laquelle une expérience de revitalisation du peuplement par amendement calci-magnésien a été opérée; et en forêt de Gemaingoutte, une pessière adulte bienvenante, de forte croissance, se développant sur sol acide plus riche que celui du col du bonhomme. Il s'agissait d'étudier qualitativement et quantitativement le fonctionnement biogéochimique en établissant des bilans entrées-sorties, sur une base saisonnière, annuelle ou pluriannuelle. Les résultats pour le col du bonhomme montrent la fragilité de cet écosystème dont le bilan de magnésium en particulier est toujours déficitaire quelle que soit la fluctuation annuelle. L'effet de l'amendement est spectaculaire sur la végétation et se traduit au niveau du sol par une diminution très importante des contraintes pour l'alimentation minérale des arbres. Les eaux de drainage du sol témoin sont acides et chargées en al, elles sont neutres dans le ruisseau drainant le bassin versant, ce qui signifie que l'acidité est neutralisée dans le sous-sol. L'amendement a un rôle important d'un point de vue environnemental en améliorant la qualité des solutions qui percolent a la base du sol. A Gemaingoutte, les bilans montrent que les déficits en calcium et magnésium sont élevés, indiquant que cet écosystème n'est pas à l'équilibre. Il semble que l'on assiste actuellement à un changement d'équilibre sous l'effet de l'épicéa. La composition des solutions du sol et les études de flux d'éléments permettent de clarifier le rôle du paramètre édaphique dans le problème du dépérissement, mais nécessiterait des études complémentaires pour une généralisation.