Thèse soutenue

Recalage d'atlas bidimensionnel sur des images cérébrales

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Cécile Sorlie
Direction : Jacques Pernier
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Génie Biologique et Médical
Date : Soutenance en 1992
Etablissement(s) : Lyon, INSA
Ecole(s) doctorale(s) : École Doctorale Interdisciplinaire Sciences-Santé (Villeurbanne1995-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : U 280 : Processus mentaux et activations cérébrales

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

La tomographie par émission de positrons met en évidence des régions cérébrales activées par des processus fonctionnels du cerveau chez l'homme. La faible résolution spatiale de cette technique ne permet pas une localisation précise des structures anatomiques impliquées. Une méthode de superposition spatiale de cette technique ne permet pas une localisation d'images TEP et RM a donc été développé. Par ailleurs, un atlas a été numérisé à partir de l'atlas de Talairach classiquement utilisé. Une méthode de déformation permet de le personnaliser en s'appuyant sur des images RM. Elle comporte un premier recalage global utilisant le système proportionnel de Talairach. Puis, un recalage plus fin de l'atlas est effectué. Il fait appel à la détermination d'un ensemble de points caractéristiques homologues présents dans l'atlas et dans l'image RM. Des vecteurs de déplacements relient ces points homologues ? Ces vecteurs sont ensuite interpolés grâce à des fonction splines bidimensionnelles. La déformation ainsi calculée est appliquée à tous les points de l'atlas. Une évaluation de cette méthode de recalage à été effectuée. L'influence du choix des amers a d'abord été testée. Puis, les résultats ont été comparés à ceux de la méthode globale, choisie comme méthode de référence. Les avantages présentés par la méthode de recalage fin apparaissent très clairement. Ils constitueront certainement un outil très appréciable dans l'interprétation fine des images TEP