Thèse soutenue

Une méthode d'estimation des caractéristiques de rupture différée d'un matériau viscoélastique orthotrope, application au bois

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Pierre Larricq
Direction : Gérard Valentin
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Mécanique
Date : Soutenance en 1992
Etablissement(s) : Bordeaux 1

Résumé

FR

Ce travail présente une méthode d'estimation des caractéristiques de rupture différée, basée sur la théorie de schapery supposant un matériau viscoélastique orthotrope. En construction bois, la connaissance de la tenue à long terme est nécessaire au respect des règlements de construction. Les neuf composantes de la matrice des souplesses sont déterminées par des essais de fluage pour des durées comprises entre 1 et 6 jours. Les caractéristiques de rupture (facteur d'intensité de contrainte, taux de restitution d'énergie, vitesse de fissuration) sont recherchées par des essais de croissance stable de fissure. Le mode d'ouverture est réalisé pour les éprouvettes d. C. B. Le mode ii de glissement a nécessité la mise au point d'une nouvelle éprouvette permettant de stabiliser la propagation. Le comportement de l'éprouvette est modélise numériquement et met en évidence l'intérêt d'une géométrie a inertie variable. L’estimation de la durée de vie à partir de cette théorie fournit des résultats en accord avec la littérature. Une étude par fractographie au microscope électronique à balayage permet de caractériser le facies de rupture en fonction du mode de propagation