Thèse soutenue

Contributon dans un but diagnostique a l'etude de la reponse immune humorale au cours des toxoplasmoses acquises et congenitales

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : MARIE-HELENE BESSIERES CATHALA
Direction : Jean-Paul Séguéla
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences médicales
Date : Soutenance en 1991
Etablissement(s) : Toulouse 3

Résumé

FR

Ce travail, axe sur le depistage de la toxoplasmose congenitale, fait le point sur les methodes utilisees pour le diagnostic. Confronte a des choix de techniques et a des difficultes d'interpretation, le biologiste doit avoir une meilleure connaissance de la reponse immune. Les methodes immunoenzymatiques ont ete evaluees et comparees a l'immunofluorescence. Il est ainsi demontre que les cinetiques des anticorps igg reveles par ces deux tests sont differentes. L'elisa igg ne se revele pas plus sensible; des igm non specifiques interferent et des anticorps igm persistent au-dela du stade aigu de l'infection. Des schemas d'interpretation de la serologie sont proposes. L'interet du diagnostic antenatal est souligne. L'isolement du parasite par inoculation a des cellules en culture ameliore ce diagnostic. En outre, par la technique d'immunotransfert, deux preparations d'antigenes solubles, impliquees dans les reactions elisa, ont ete analysees, une correspondant a un extrait lytique, l'autre ou exo-antigene preparee a partir de surnageants de culture de toxoplasma gondii. Cette derniere pourrait etre utilisee comme solution antigenique car elle est d'obtention facile, evite l'inoculation du parasite a la souris et se revele d'une bonne antigenicite. De plus, l'apport pour le diagnostic de la detection des anticorps iga a ete etudie. Par immunotransfert, ils revelent des antigenes reconnus par les igg et igm specifiques. La mise en evidence des iga permet de mieux apprecier le stade evolutif d'une toxoplasmose acquise et ameliore le depistage de la toxoplasmose congenitale