Thèse soutenue

Etude de la question de la morale et de l'éthique du point de vue de la psychanalyse : mise en place d'un concept : l'éthique de la psychanalyse

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Guy Mérens
Direction : Pierre Bruno
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Psychologie
Date : Soutenance en 1991
Etablissement(s) : Toulouse 2

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR

L'ethique de la psychanalyse est un concept psychanalytique qui trouve son fondement dans la lecture que fait lacan de l'oeuvre de freud, qui a, dans son oeuvre. Mis en question les interdits et les regles de la morale de son temps, et en demonta les mecanismes inconscients sous-jacents. L'origine de la morale pour la civilisation est mise en perspective avec l'origine de la morale pour un sujet, ce qui met au devant de la scene la metapsychologie. Dans son debat avec o. Pfister et j. J. Putman, la pulsion de mort sera le concept clef de la refonte metapqsychologique des annees vingt, qui permettra a freud de degager la question du malaise dans la civilisation. C'est sur cette question que se sont produites des ruptures avec ses eleves, notamment avec w. Reich, pour qui la morale tient lieu de seule cause du refoulement. Plus tard, t. Szasz definira l'ethique de la psychanalyse comme deontologie reglant un contrat therapeutique "democratique". Lacan, pour sa part, pronera un retour a freud pour aller interroger cette pulsion de mort non comme uen erreur mais comme une necessite. Cela ouvrira a une interpretation du texte freudien, pour aborder la chose, le reel, au coeur de l'ethique, qui aborde la jouissance. L'ethique de la psychanalyse existera en tant que concept analytique, en 1959, avec le seminaire "l'ethique de la psychanalyse", creuset de "l'objet" a.