Thèse soutenue

Etude de solutions solides interstitielles metalliques par diffusion diffuse de neutrons

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Pierre Barberis
Direction : Charles de Novion
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Physique
Date : Soutenance en 1991
Etablissement(s) : Paris 11

Résumé

FR

Nous avons etudie deux solutions interstitielles (ni-c (1 at%) et nb-o (2 at%)) ainsi que deux zircones stabilisees (zro#2-cao (13,6 mol%) et zro#2-y#2o#3 (9,6 mol%)) par diffusion diffuse elastique de neutrons. Pour l'echantillon ferromagnetique a base de nickel, nous avons utilise des neutrons polarises pour determiner egalement la perturbation magnetique induite par le carbone. Les mesures ont ete effectuees sur monocristaux au laboratoire leon brillouin (c. E. A. -c. N. R. S. , saclay, france). Une methode de deconvolution originale des spectres de temps de vol a permis d'ameliorer la separation des contributions inelastique et elastique. Pour les solutions metalliques, nous avons utilise un modele non lineaire simple, en supposant les interstitiels isoles et situes dans les sites octaedriques. Les resultats sont: dans les deux composes, les premiers voisins s'eloignent fortement de l'interstitiel, tandis que les seconds voisins s'en rapprochent legerement; l'importante perturbation magnetique induite par le carbone dans le nickel s'etend en decroissant sur les trois premieres couches de voisins de l'interstitiel et est en bon accord avec la variation d'aimantation totale; aucun ordre chimique n'a pu etre mis en evidence. Les zircones stabilisees presentent une forte correlation entre l'ordre chimique et les deplacements importants autour des lacunes et des dopants