Thèse soutenue

Etude des proprietes protectrices de molecules organiques vis-a-vis de la corrosion du zinc en milieu liquide et en milieu atmospherique

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : LYDIA HUYGUES DES ETAGES
Direction : Christian Fiaud
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences appliquées
Date : Soutenance en 1991
Etablissement(s) : Paris 6

Résumé

FR

Dans ce travail, nous avons etudie l'effet inhibiteur de molecules organiques sur la corrosion du zinc en milieu liquide et en phase vapeur. Les composes sont constitues d'anions carboxylates (cinnamates et dinitrobenzoates) efficaces sur le zinc, et de cations aminium pouvant apporter a l'ensemble de la molecule une certaine volatilite. L'etude de ces composes en plein bain a montre qu'ils sont efficaces lorsque le ph de la solution est superieur a 7, ph qui correspond au debut de la stabilisation de la couche d'oxyde/hydroxyde a la surface du metal. Ainsi, dans le cas des cinnamates, la protection du metal est amelioree par l'adsorption de la molecule (renforcement de la couche d'oxyde/hydroxyde) alors que, dans celui des dinitrobenzoates, elle n'est pas obtenue a cause du ph trop acide des solutions. Dans une deuxieme partie, l'etude a ete menee dans un milieu qui se rapproche du milieu atmospherique par la presence d'un film mince d'electrolyte sur la surface du metal (couche mince). En presence d'inhibiteurs, l'accumulation d'especes dans le faible volume d'electrolyte peut entrainer un blocage des sites actifs du metal. Nous avons ainsi montre que, dans le cas des dinitrobenzoates, la presence des produits de leur reduction, en concentration d'autant plus elevee que l'epaisseur de la couche d'electrolyte est faible, permet la passivation du metal. En revanche, dans le cas des cinnamates, aucune modification de leurs proprietes protectrices n'a ete observee. Dans une derniere partie, les essais ont ete menes en milieu atmospherique; dans ce milieu on retrouve ce comportement seulement lorsque les composes sont au contact direct du metal. Sous forme de vapeur, leur faible tension de vapeur n'a pas permis de mettre en evidence leur efficacite