Thèse soutenue

Lymphocytes t cytotoxiques specifiques du vih. Etude de l'activite cytotoxique chez un suivi de patients seropositifs. Definition moleculaire des epitopes t

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Gilles Dadaglio
Direction : Pierre-André Cazenave
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences médicales
Date : Soutenance en 1991
Etablissement(s) : Paris 6

Résumé

FR

Les lymphocytes t cytotoxiques cd8 et hla classe 1 restreints constituent une partie essentielle de la reponse immunitaire dirigee contre le virus de l'immunodeficience humaine (vih), mais leur role durant l'infection reste encore inconnu. Dans un premier temps, le role protecteur eventuel des ctl specifiques du vih a ete etudie en considerant la reponse cytotoxique en fonction de l'evolution de la maladie. De fortes frequences de ctl anti-vih et de leurs precurseurs ont ete trouves chez des patients seropositifs, suggerant que le vih est tres immunogene. Lors de l'etude sequentielle, ces frequences diminuent fortement lorsque l'etat clinique des patients se deteriore, et pouvaient etre restaurees a court terme par un traitement a l'azt. Ces resultats suggerent que les ctl anti-vih ont un effet benefique sur l'evolution de la maladie. Dans un second temps, a l'aide de peptides synthetiques, six epitopes conserves dans la gp120 reconnus par des lignees polyclonales de ctl anti-vih en association avec la molecule hla-a2 ont ete identifies. Enfin, l'utilisation de peptides synthetiques a permis de montrer qu'un epitope pouvait persister in vivo malgre une activite cytotoxique detectee in vitro, indiquant que les ctl ne peuvent supprimer le virus lors de l'infection