Thèse soutenue

La conception de l'homme dans la vision du monde Bhété de Côte d'Ivoire, à travers les "kuwezelet'" (= noms de qualification) et les"tigblet'" (= noms tambourinés)

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Raphae͏̈l Gnally Tiepe
Direction : Philippe Laburthe-Tolra
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sociologie
Date : Soutenance en 1991
Etablissement(s) : Paris 5

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Dans la conception bhete, l'etre humain se definit par ses actes concrets. En effet, les actes de l'homme le manifestent, au point qu'ils le caracterisent, le decrivent, le definissent et deviennent ses noms qualificatifs et tambourines. Ceux-ci traduisent l'individuation de la personne, puisqu'ils identifient l'individu en privilegiant un fait, une action ou une qualite, qui le concerne directement et le distingue de ses pairs. Car l'individu en priviquotidiennes, par l'oeuvre de ses mains. Les noms qualificatifs et tambourines sont comme l'icone qui permet la reconnaissance de soi par les autres et aussi la reconnaissance des autres par soi. Ils expriment et indiquent le passepresent de l'individu, c'est-a-dire ce qu'il a ete et ce qu'il est aujourd'hui aux yeux de la societe. L'homme est un etre interdependant. Il depend du groupe social et le groupe social depend de lui. Ce que le bhete exprime par le dicton suivant: "la hache est pour le manche, et le manche, pour la hache. " l'homme est l'agent principal de son developpement et de sa destinee. Etre homme c'est se prendre en charge soi-meme, c'est etre autonome et responsable de son avenir, et de le faconner selon ses moyens et possibilites: "le mouton met ses traits noirs la ou il lui plait", dit un proverbe bhete.