Thèse soutenue

La carrière de fonctionnaire public en droit tunisien

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Salem Cheikh
Direction : Jean-Louis de Corail
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Droit public
Date : Soutenance en 1991
Etablissement(s) : Paris 2

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Le modele de la fonction publique tunisienne, dont les racines plongent dans l'histoire de la tunisie d'avant l'independance, releve d'une conception ou la notion de carriere occupe une place centrale. Fortement implantee dans la tradition administrative, cette conception de la fonction publique nous vient directement du systeme de carriere, forge au fil des ans par le droit administratif francais. La tunisie independante, en preferant une continuite securisante aux bouleversements incertains s'est attachee a consolider son ancrage dans cette philosophie, du reste fort repandue dans de nombreux pays, tout en y introduisant les amenagements commandes par les exigences et le particularisme du contexte local. On pourrait craindre qu'une telle demarche aboutisse a la derive du systeme initial vers une fonction publique d'un type nouveau et eloigne du systeme de carriere. De fait, les analyses auxquelles nous nous sommes livres ont montre, sans equivoque, la perpetuation de ce systeme et l'absence d'une quelconque tentative de son remplacement par un autre. Cependant, si pour l'essentiel, la fonction publique tunisienne reste fondee sur la notion de carriere, celle-ci subit, sous la pression des evenements, des alterations qui, sans constituer reellement un decrochage par rapport a la conception de base, revelent la necessite de rechercher des solutions qui ne sont pas toujours fideles aux principes traditionnels de la formation publique de carriere.