Thèse soutenue

Les expériences récentes de déréglementation de change et la théorie de la "surréaction"

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Ezzedine Zouari
Direction : Colette Nême
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences économiques
Date : Soutenance en 1991
Etablissement(s) : Paris 2

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Depuis la fin des annees soixante-dix, plusieurs etats decu par l'inefficacite des controles des changes ont participe a un grand mouvement de dereglementation en matiere de change, comme dans bien d'autres domaines. Cette decision a laisse supposer que le change pourrait trouver son taux d'equilibre a long terme apres suppression des principaux controles. Ce qui nous a conduit a un survey des theories de determination de taux de change. Neanmoins toutes ces theories ont montre des insuffisances, et les hommes politiques presses par la necessite de stabiliser les taux de change des devises cles ont deja commence a s'interesser a des nouveaux concepts. L'etude du controle de change au royaume-uni, au japon, au danemark en australie et en nouvelle-zelande montre que son abolition a produit une sorte de choc c'est-a-dire une "surreaction" du taux de change. Cette surreaction a ete confirmee, dans quatre de ces cinq pays, par une etude econometrique utilisant la methode des retards echelonnes.