Thèse soutenue

Etude d'une methode de mesure des transferts convectifs entre un ecoulement a grande vitesse et les parois d'un canal de tres petites dimensions utilisant des techniques inverses et des micro-thermocouples semi-intrinseques

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Philippe Le Masson
Direction : Jean-Pierre Bardon
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Physique
Date : Soutenance en 1991
Etablissement(s) : Nantes

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR

L'objet de ce travail est l'etude theorique et experimentale d'une methode pour l'evaluation des flux et des temperatures parietales dans un orifice de tres petites dimensions (d=0,5/l=2,5) lorsqu'il s'y etablit brusquement un ecoulement a grande vitesse (re=40 000) et a temperature elevee (t=500c). L'etude comprend trois parties: la premiere relative a la technique de mesure des temperatures choisie, analyse l'erreur et l'inertie d'un thermocouple semi-intrinseque protege par une couche isolante et souligne ses avantages par rapport au meme thermocouple non protege; la deuxieme partie est consacree a l'identification des transferts convectifs par deux methodes inverses: 1) la premiere est une methode de minimisation de critere a partir des temperatures theoriques et mesurees, et permet la determination d'un coefficient de transfert moyen; 2) la deuxieme methode utilise la transformee de laplace et realise l'identification du flux parietal et de la temperature de paroi dans ce domaine de laplace. Une analyse permet de souligner l'intervalle optimal du parametre de laplace dans lequel doit etre faite cette identification; la troisieme partie presente le dispositif experimental assez complexe, qui a ete mis au point et donne un exemple de mesure