Thèse soutenue

La rhétorique conservatrice du monde judiciaire américain durant l'âge doré

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Leopold Musiyan
Direction : Ronald Creagh
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Études nord-américaines
Date : Soutenance en 1991
Etablissement(s) : Montpellier 3

Résumé

FR  |  
EN

Pour une certaine elite juridique a la fin du dix-neuvieme siecle, le darwinisme social incarne par sumner et spencer a servi de metaphore structurante dans un discours de tendance conservatrice. Mais juges et avocats disposaient de leur propre patrimoine conceptuel pour justifier le capitalisme. Continuateurs d'une tradition patricienne, il leur a fallu neanmoins convaincre leurs contemporains que leur role d'intermediation etait legitime. Au fil des decisions de justice s'est peu a peu constitue un socle de resistance au progressisme social et a l'interventionnisme economique. Parmi les grands principes sanctionnables figure la trinite vie-liberte-propriete du quatorzieme amendement. Sous l'inspiration des juges stephen field et david brewer, sous l'influence doctrinale de thomas cooley et christopher tiedeman et sous la pression des evenements (l'agitation sociale, les concentrations industrielles, l'affaire pollock), d'autres concepts le droit naturel, la liberte d'entreprendre, la liberte de contracter sont mobilises. Les professionnels de la justice croyaient aux vertus du liberalisme economique et surtout au droit en tant que representation ideale du monde.