Thèse soutenue

Interfaces organisationnelles et performance des programmes de nouveaux produits : vers une analyse evolutionniste

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Christophe Benavent
Direction : Francis Salerno
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de gestion
Date : Soutenance en 1991
Etablissement(s) : Lille 1

Résumé

FR  |  
EN

Fondée sur une approche évolutionniste du processus de développement des nouveaux produits, cette recherche a pour but essentiel d'analyser les relations entre stratégie d'innovation structure des interfaces inter fonctionnelles et performance des programmes de nouveaux produits. Une analyse intensive de la littérature, ainsi qu'une étude exploratoire et qualitative de 25 entreprises françaises et anglaises permettent dans un premier temps d'élaborer les concepts de la recherche : description du processus d'innovation comme un cycle de variation et de sélection : définition de la performance des programmes de nouveaux produits par les taux de transition des projets d'une phase a l'autre du processus de développement : identification des fonctions d'innovativité et de sélectivité de l'entreprise. Sur cette base, un modèle explicatif de la performance des programmes des nouveaux produits est construit, puis testé sur la base d'un échantillon de 70 entreprises françaises. Ce modèle structural à variables latentes suppose que l'effet sur la performance de la structure de l'interface et celui de la stratégie d'innovation, est médiatisé par l'innovation de l'entreprise et son degré de sélectivité. Le modèle est validé par une procédure de Jack-Knife fournie par le logiciel LVPLX.