Thèse soutenue

Copolymères à base de vinylamine : synthèse, caractérisation, application à la chromatographie liquide et utilisation comme résines chélatantes

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Ludovic Janus
Direction : Michel Morcellet
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Chimie
Date : Soutenance en 1991
Etablissement(s) : Lille 1

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR

Au cours de ce travail, dans un premier temps, nous avons synthétisé des copolymères réticulés, poreux et des copolymères non réticulés, hydrosolubles, à base de vinylamine, dans le but d'obtenir des résines permettant la complexation de cations métalliques. La caractérisation physico-chimique de ces polymères donne accès aux rapports de copolymérisation des différents monomères utilisés et permet l'étude de l'influence de ces derniers sur les caractéristiques texturales (volume poreux; surface spécifique) des polymères poreux. Ainsi, nous avons pu déterminer la répartition des résidus vinylamine au sein des copolymères et constater l'influence du couple comonomère/porogène sur la porosité des polymères poreux. Les tests d'affinité envers le cuivre et l'uranium conduisent à la détermination d'une valeur optimale de rayon moyen de pores pour avoir la meilleure capacité de fixation du cuivre et à des capacités de fixation de l'uranium rivalisant avec celles des résines commerciales fonctionnalisées. Dans un second temps, ces polymères ont été modifiés par fixation de cyclodextrine sur les fonctions amines, dans le but de produire des supports applicables à la chromatographie HPLC ou à l'absorption de molécules organiques. La séparation des isomères du nitrophénol en HPLC à l'aide de ces supports est concluante et l'adsorption du phénol et du benzène mène à des résultats supérieurs à ceux obtenus avec les résines classiques type Amberlite