Thèse soutenue

Une forme de l'expansion française : les congrégations religieuses féminines hors d'Europe de Richelieu à nos jours : histoire naturelle d'une diaspora

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Élisabeth Dufourcq
Direction : René Rémond
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Science politique
Date : Soutenance en 1991
Etablissement(s) : Paris, Institut d'études politiques

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

210 congrégations religieuses féminines catholiques de vie active fondées en France depuis le Moyen-Age jusqu'à nos jours, forment un ensemble démographique de près de 200 000 personnes parmi lesquelles 1/3 hors d'Europe. Hors d'Europe, plus des 3/4 des effectifs se trouvent dans les nouveaux-mondes anglo-saxons et latins de l'Amérique du Nord et du Sud, de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande. Ainsi que dans les nouveaux pays industrialisés d'Asie. Moins d'1/10 d'entre eux se trouvent dans les pays d'Afrique sub-saharienne anciennement colonisés par le France. Plus des 3/4 des effectifs actuellement situés hors d'Europe appartiennent à des congrégations fondées avant 1848. La majorité des premières implantations datant de l'époque de la marine à voiles sont situées sur les routes maritimes des temps modernes. Le suivi des fondations depuis trois siècles met en lumière une typologie des oeuvres tenant compte du charisme de chaque congrégation, de la motivation du milieu porteur français et du stade de développement du pays d'accueil.