Thèse soutenue

La France et le conflit sino-japonais : 1931-1937

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Xin-He Sun
Direction : Pierre Milza
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Histoire du XXe siècle
Date : Soutenance en 1991
Etablissement(s) : Paris, Institut d'études politiques

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

La thèse porte sur la politique extérieure que la France a menée à l'occasion de la crise de Mandchourie (1931-1932) et du conflit sino-japonais qui en a découle. La thèse expose les différents aspects du conflit sino-japonais et les réactions qu'il suscite chez les grandes puissances occidentales. Par ailleurs, elle analyse plus particulièrement l'attitude de la France, ses diverses et nombreuses démarches diplomatiques, tant auprès des gouvernements concernés par la crise qu'auprès de la SDN, les hésitations de sa politique en Extrême-Orient pendant la période de 1931 à 1937, ainsi que les répercussions dans l'opinion publique à travers la presse française. Parallèlement aux actions diplomatiques entreprises par les Etats-Unis et la Grande-Bretagne pour apporter une solution à ce conflit, la France a joué un rôle modérateur, autant dans les relations des pays impliqués dans la crise qu'au sein de la SDN, rôle qui, malheureusement, n'a pas abouti à une solution satisfaisante du conflit sino-japonais. Ce conflit a également montre la carence de la SDN face à l'importance des intérêts des grandes puissances qui étaient en jeu.