Thèse soutenue

Contribution à la sûreté de fonctionnement assistée par ordinateur et au développement d'outils de M. A. O. Intégrés à la production automatisée

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Patrick Lyonnet
Direction : Jean-François Guyonnet
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Contrôle des Systèmes
Date : Soutenance en 1991
Etablissement(s) : Compiègne
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale 71, Sciences pour l'ingénieur (Compiègne)

Résumé

FR

La thèse présente essentiellement un travail d'application qui a très bien su valoriser toute l'information numérique disponible à partir d'un retour d'expérience. Les applications industrielles très satisfaisantes ainsi que les tests en témoignent. Les concepts porteurs du logiciel PREVENT permettant la mise en œuvre d'une politique de maintenance parfaitement adaptée à son contexte industriel sont exposés de façon didactique. Ceux-ci couvrent un champ vaste, de l'entretien jusqu'à la maintenance préservatrice, dont les mots clés suivants donnent une trace. Le chap. 1 apporte des réponses à la question « Pourquoi la maintenance préventive ? » en énumérant les critères de choix des types de maintenance. Le chap. 2 analyse les formes selon lesquelles peuvent être organisées les données numériques collectées, formes qui dépendent des modélisations ultérieures. Celle du processus de WEIBULL avec allusion aux lois des valeurs extrêmes est largement développée. Le chap. 3 développe de manière très approfondie et originale l'estimation des paramètres du modèle de WEIBULL dans le cas très courant de données suspendues. Le chap. 4 propose une optimisation des procédures de maintenance d'après la théorie du renouvellement d'équipement et une analyse comparative des coûts moyens de maintenance par unité de temps. Le chap. 5 intègre l'ensemble des modèles et règles décisionnelles précédemment développés et présente le logiciel PREVENT.