Thèse soutenue

Contribution à une socio-économie des organisations : L'exemple d'un univers associatif

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Bertrand Moingeon
Direction : Bruno Péquignot
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sociologie
Date : Soutenance en 1991
Etablissement(s) : Besançon

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

L'approche socio-économique que nous proposons s'inscrit en opposition a la démarche adoptée par les tenants de la théorie de l'action rationnelle. Elle nous conduit à dénoncer l'irréalisme des modèles fonctionnant sur une représentation de l'agent comme acteur libre de tout conditionnement économique et social. Nous estimons en effet que le modèle de l'homo-économicus, dans lequel l'homme n'est plus qu'un être désincarné réduit à un maximisateur de fonctions d'utilité sous contraintes, est peu apte à expliquer les comportements réels des agents. Dans cette thèse, refusant les cloisonnements disciplinaires, nous avons également cherché à dépasser le stade descriptif constaté dans la plupart des études sur les organisations. Nous avons mis en évidence l'intérêt de l'utilisation conjointe de la théorie de l'habitus et du champ de Pierre Bourdieu et de la grille de lecture des organisations elaborée par les professeurs du département "stratégie et politique d'entreprise" du groupe HEC. Une telle démarche permet de dépasser le stade de la description afin d'accéder à une meilleure compréhension du fonctionnement organisationnel. L'univers associatif étudie est constitué d'organisations sportives. Dans ces associations à but non lucratif, les agents peuvent être à la fois consommateurs et membres. Les perspectives socio-économiques adoptées nous ont permis non seulement d'expliquer le fonctionnement de ces organisations comme champs mais aussi de rendre compte de ces choix de "consommation".