Thèse soutenue

Elaboration d'un langage extensible fondé sur les schémas : le langage Objlog+

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Colette Faucher
Direction : Eugène Chouraqui
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Informatique
Date : Soutenance en 1991
Etablissement(s) : Aix-Marseille 3
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Université Paul Cézanne. Faculté des sciences et techniques de Saint-Jérôme (Aix-Marseille)

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR

L'objet de cette these est l'elaboration d'un langage extensible fonde sur les schemas et bati sur prolog, objlog+, dans lequel la notion de schema fait reference a une simple structure de donnees a trois niveaux champ-aspect-valeur, a laquelle aucune semantique du type schema generique/schema specifique n'est associee a priori. A chaque categorie du savoir peut etre associee une categorie de schemas dont la semantique est definie explicitement a posteriori. Les categories suivantes sont predefinies: schemas parametres, schemas non parametres, filtres, prototypes, instances, filtres parametres, etc. . . Objlog+ est entierement auto-referent, c'est-a-dire que toutes ses entites de base sont reifiees, en particulier les donnees specifiques de prolog, ce qui confere a objlog+ une certaine independance vis-a-vis de celui-ci. Objlog+ est extensible a la fois sur le plan structurel et sur le plan comportemental. Sur le plan structurel, il est possible de definir de nouvelles categories de schemas, ainsi que de nouveaux aspects dont la structure de controle est prise en charge automatiquement par le systeme. Sur le plan comportemental, la reification des messages permet de definir de nouveaux types d'envois de messages en tant que methodes. Enfin, objlog+ est implemente a l'aide d'un gestionnaire d'objets complexes ecrit en c, qui prend en charge le stockage et l'acces aux schemas d'objlog+, codifies sous forme d'objets du gestionnaire