Thèse soutenue

Emploi, durée du travail et contrainte exterieure : un essai de modèlisation dur l'économie française de 1963 à 1987

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Philippe Compaire
Direction : Michel Lubrano
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Économie mathématique
Date : Soutenance en 1991
Etablissement(s) : Aix-Marseille 2

Résumé

FR  |  
EN

Un des debats de politique economique dans les annees quatre-vingt a porte sur la reduction du temps de travail comme solution possible pour reduire le chomage. C'est l'idee qui est derriere la suggestion d'un partage du travail. La reduction du temps de travail en une seule fois avec et ou sans compensation salariale a des consequences nefastes sur la competitivite externe du pays qui se traduisent par une deterioration durable de l'equilibre externe. Notre travail analyse cette politique sous l'hypothese de la contrainte de la balance commerciale. Le point de depart de notre travail repose sur les articles de dreze (1979-1980) et dreze-modigliani (1981). Ce dernier article jette les bases theoriques d'une relation keynesienne entre salaire reel et emploi quand l'equilibre exterieur est considere comme une contrainte. La contrainte exterieure est prise comme le lien entre emploi et salaire reel, dans la mesure ou tout equilibre exterieur entrainera une reaction de politique economique portant sur une gestion de la demande interieure de maniere a faire chuter les importations. Les deux articles de dreze se basent sur ce resultat theorique pour etudier dans le cas de la belgique les effets d'une politique de baisse du temps de travail. Notre travail reprend dans un premier temps la methodologie de ces papiers et tente de mesurer sur donnees francaises l'elasticite de