Thèse soutenue

Dépression longue, innovation et stratégie d'entreprise

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Joon-Hyun Kim
Direction : Jean-François Lemettre
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : sciences économique
Date : Soutenance en 1990
Etablissement(s) : Paris 10
Jury : Examinateurs / Examinatrices : Olivier Favereau, Gérard Duchêne, Gérard Hamard

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Selon Schumpeter, l'économie capitaliste évolue par l'innovation effectuée par l'entrepreneur recherchant le profit. Mais l'absence du mécanisme interne de reprise de la dépression dans son modelé provoque dans les années 70-80 les controverses néo-schumpetériennes sur le moment ou les grappes d'innovations majeures se réalisent. Au cours de ces controverses, les données de l'innovation sont analysées de plusieurs manières. Mais les comportements d'entreprise sont indirectement analyses à travers l'analyse des activités de r & d dans la période de dépression. La technologie a ses propres potentialités et limites. La perception des limites d'une technologie joue un rôle décisif pour l'élaboration de la stratégie technologique d'entreprise. Le concept de "paradigme techno-économique" est développe dans cette ligne de raisonnement. Nous pouvons caractériser la dépression comme une période dans laquelle le paradigme techno-économique actuel est épuise et un nouveau paradigme n'est pas encore établi. Ainsi, dans cette période, de nouvelles possibilités sont vivement recherchées: réalisation de grappes d'innovations radicales et majeures. L'étude empirique sur le domaine de nouveaux matériaux donne une preuve positive à notre conclusion.