Thèse soutenue

L'ecriture de l'histoire dans la trilogie romanesque l'enfant, le bachelier, l'insurge de jules valles

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : JACQUES MIGOZZI
Direction : Jean Levaillant
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Littérature française
Date : Soutenance en 1990
Etablissement(s) : Paris 8

Résumé

FR  |  
EN

Ce travail sur l'enfant, le bachelier et l'insurge tente de saisir comment l'ecriture de jules valles filtre la realite historique, la represente textuellement pour toucher efficacement son lecteur. Une premiere partie met en evidence les tensions fondatrices de l'acte scriptural chez valles. Par une approche historique et sociologique elle montre que la contrainte de la censure pousse valles a inflechir ses projets et a elaborer une ecriture indirectement politique par "l'emotion et par le rire". Une comparaison des differentes versions des trois textes de la maturation d'une ecriture qui gagne en coherence et affine sa strategie. Une deuxieme partie analyse comment la narration opere le passage de l'histoire d'un individu a l'histoire de tous: en batissant un systeme symbolique a valeur denonciatrice mais aussi en proposant un itineraire politique demonstratif, de la revolte a la revolution, par les positions successives du personnage-narratuer. La troisieme partie se consacre a la palette d'armes narratives et stylistiques utilisees par valles: le jeu avec l'economie de la narration s'epanouit en un fragmentisme formel novateur, tandis que se deploie une ironie multiforme. La quatrieme partie enfin montre que valles a tente, sous des formes differentes dans chacun des volumes, d'assumer dans son enonciation romanesque une heterogeneite originelle irreductible, au point de parier sur la force illocutoire de la polyphonie.