Thèse soutenue

Les immunomodulations liées à l'exercice musculaire : Etude des leucocytes humains et des cellules mononucléaires chez le rat

FR
Auteur / Autrice : Arnaud Ferry
Direction : Michel Rieu
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de la vie et de la santé. Sciences et techniques des activités physiques et sportives
Date : Soutenance en 1990
Etablissement(s) : Paris 5

Mots clés

FR

Résumé

FR

Le but de ce travail est d'étudier l'effet de l'exercice musculaire isolé (une seule séance d'exercice) et chronique sur le nombre et certaines activités des cellules immunocompétentes, chez l'homme te le rat. L'exercice musculaire isole (course sur tapis roulant et nage) : 1) chez l'homme, augmente le nombre absolu de presque toutes les populations de leucocytes, 2) chez le rat induit parfois (course) une diminution du nombre absolu (démarginalisation) des cellules mononucléaires spléniques, la pyruvate déshydrogénase des cellules mononuclméaires sanguines, mais augmente celle de la citrate synthase, 4)chez le rat augmente la proliferation des lymphocytes T spléniques dans le cas de la nage. Chez le rat, la naltrexone (antagoniste des opiacés endogènes) bloque complètement l'effet de l'exercice musculaire isolé sur la prolifération lymphocytaire lors de l'exercice musculaire isolé (course sur tapis roulant ou nage). . . .