Thèse soutenue

Les armes de guerre portatives en France, du début du règne de Louis XIV à la veille de la Révolution, 1660-1789 : de l'indépendance à la primauté

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : François Bonnefoy
Direction : André Corvisier
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Histoire
Date : Soutenance en 1990
Etablissement(s) : Paris 4

Résumé

FR

Vers 1660,la fabrication des armes en France est artisanale. En cas de guerre,elle est complétée par des achats à l'étranger. Louis XIV décide de créer une véritable industrie d'armement qui lui assurera l'indépendance et donnera l'uniformité aux armes. Cette industrie se développe dès 1665,à partir des matières premières et des ouvriers nécessaires,améliorant les caractéristiques techniques de la fabrication,ce qui entraîne l'assouplissement de la tactique au dix-huitième siècle. Sous la Régence,cette industrie est placée sous le contrôle de l'artillerie et décentralisée pour susciter l'émulation. Les modèles d'armes sont définis par des réglements à partir de 1717 et deviennent de plus en plus précis et efficaces. Malgré les problèmes financiers,la variation des prix,les fluctuations des rapports entre ministres,inspecteurs,entrepreneurs et ouvriers qui agitent la vie des manufactures,Gribeauval portera ces armes à la première place en Europe avec le modèle 1777 et ses dérivés.