Thèse soutenue

L'influence de la peinture lettrée chinoise des Qing sur la peinture coréenne des XVIIIe et XIXe siècles

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Kee-Hong Kim
Direction : Flora Blanchon
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Art et archéologie
Date : Soutenance en 1990
Etablissement(s) : Paris 4

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

A la fin de la dynastie Ming et au début de la dynastie suivante en Chine,un nouveau courant d'étude nommé "les Etudes critiques" est né et commençait à remplacer le néoconfucianisme. Ce nouveau courant se caractérise par les études réalistes basées sur les faits réels. Il influença non seulement les sciences mais aussi la culture,surtout la peinture lettrée des Qing. Dans la deuxième moitié du XVIIIème siècle en Corée,certains jeunes intellectuels qui voyagèrent en Chine firent introduire dans leur pays avec ardeur "les Etudes critiques" et la peinture lettrée des Qing touchée par ces dernières. Absorbant l'influence chinoise,les peintres coréens des XVIIIème et XIXème siècles développèrent la peinture coréenne et réussissent à la monter à son apogée.