Thèse soutenue

Dépôt anisotherme de fines particules sur les surfaces lisses ou ailetées

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Jean-Michel Perez
Direction : Michel Laurent
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Energétique – Transfert thermique
Date : Soutenance en 1990
Etablissement(s) : Lyon, INSA
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : LPI - Laboratoire de Physique Industrielle (1961-1982)

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Cette étude, limitée à l'encrassement particulaire, présente les différents mécanismes de dépôt en phase gazeuse. Elle décrit, en particulier, le cas du dépôt par diffusion des fines particules soumises ou non à la force de thermophorèse. Un modèle basé sur le concept d' analogie entre les transferts de chaleur et de masse est proposé. Ce modèle est validé par l'étude du dépôt des particules de suie issues d'un moteur diesel réalisée sur tubes lisses ou ailetés (tube isolé ou faisceau). On vérifie que le transfert de ces articules évolue avec deux paramètres prépondérants : la vitesse d'écoulement pariétale et l'écart de température fumée-paroi. Ce dépôt (de faible conductivité thermique) crée une résistance thermique importante. Il est nécessaire de le nettoyé fréquemment. Pour cela utiliser la propriété d'auto combustion de la suie soit en réalisant des chocs thermiques (coupure de refroidissement) soit en utilisant des catalyseurs de combustion.