Hérédité épigénique de vitro-variants obtenus par haplodiploïdisation chez l'Orge (Hordeum Vulgare) : analyse des croisements diallèles et de leurs descendances par autofécondation

par Mostafa Kandil

Thèse de doctorat en Sciences agronomiques. Génétique

Sous la direction de Monique Sibi.

Soutenue en 1990

à Vandoeuvre-les-Nancy, INPL .

Les rapporteurs étaient Yves Demarly, Maurice Metche.


  • Résumé

    Ce travail porte sur les impacts de l'haploïdisation par culture in vitro androgenèse et gynogenèse chez Hordeum Vulgare. Après quatre générations d'autofécondation des haplodiploïdes variants et du témoin, Les études biométriques du végétal et les analyses biochimiques du grain, montrent que la variabilité observée, après culture in vitro, est transmise d'une génération à l'autre de façon stable génétiquement. Après croisement diallèle, entre haplodiploïdes et avec le témoin, les données biométriques sont traitées par le modèle de GRIFFING. Outre les forts effets d'AGC, exprimant la transmissibilité héréditaire des caractères marquants, il apparait des effets d'intéraction très nets dans certains cas (ASC significative). Par ailleurs il faut signaler des dissymétries de transmission, ARG et ARS significatives. Les comparaisons des moyennes amènent à des effets maternels, paternels et de transgression. Cette étude est suivie de l'autofécondation des produits de croisements. L'homogénéité génétique de ces descendances permet d'éliminer toute hypothèse d'hétérozygotie due à une double mutation chez les parents variants. Cet ensemble amène à proposer l'intervention d'un système héréditaire, dit épigènique qui ne ségrégue pas. La dernière partie fait l'objet de l'application de notions relatives à la variabilité liée à la culture in vitro, dans le cadre d'une contribution à la création in vitro d'Orge (marocaines) résistantes au sel en exerçant des pressions de sélection par le chlorure de sodium sur des cals issues de culture du gamétophyte mâle

  • Titre traduit

    Epigenic heredity of vitro-variants obtained through haplodiploidisation in barley (hordeum vulgare) : crosses diallel analysis and its selfing descent


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (107-9-20 p. - [5] f. de pl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 1-9. Résumé

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation. BU Ingénieurs.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1990 KANDIL M.

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1990INPL058N
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.