Thèse soutenue

La stratégie de développement tunisienne et l'internationalisation du capital

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : ABDELHAMID BAYOUDH
Direction : J.C. FRITZ
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Science politique
Date : Soutenance en 1990
Etablissement(s) : Dijon

Résumé

FR  |  
EN

Cette thèse est introduite par des considérations théoriques générales tenant aux schémas de développement, aux principaux acteurs de leur promotion et aux axes caractéristiques de leur évolution dans le cadre d'une "ouverture" déterminée par la crise du capitalisme et la dynamique d'internationalisation du capital. Par la suite et à travers l'évolution du rôle du capital international, il est étudié le passage progressif de la Tunisie précoloniale sous domination extérieure et son intégration dans l'espace colonial du capitalisme français conduisant au blocage de son développement. Apres l'indépendance (20 mars 1956), l'échec d'une alternative de développement libéral amène l'état à imposer, au cours des années 60, d'importantes reformes économiques planifiées avec le soutien fondamental du capital international public. Lorsque la bourgeoisie tunisienne se renforce suffisamment, elle adopte, au cours des années 70, une stratégie de développement franchement capitaliste et largement "ouverte" au capital international auquel elle octroie un régime d'investissement très avantageux. Le développement d'"ouverture" n'est pas sans conséquence sur les différentes activités économiques. Mais, les résultats sont d'autant plus insuffisants qu'ils ont conduit à l'impasse sociale, politique et culturelle.