Thèse soutenue

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Mohammed Raki
Direction : Albert Fert
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Physique des solides
Date : Soutenance en 1989
Etablissement(s) : Paris 11

Résumé

FR

Ce travail a pour premier objectif la détermination expérimentale de la conduction thermique (k) du diseleniure de niobium NbSe2 – 2H qui présente une transition d'onde de densité de charge a Td=33 k et une transition supraconductrice a tc=7K. Les mesures ont été réalisées entre 100 mk et 300 k. Parallèlement la résistivité électrique et le pouvoir thermoélectrique (S) ont aussi été mesures entre tc et 300 k. Une analyse phénoménologique pour K et S au-dessus de Td, basée sur un mécanisme de diffusion résonante est présentée. L'évolution des propriétés de transport dans la famille MX2-2H est réexaminée à partir d'une image de « pseudo-spin vibronique » et suggère un mécanisme d'abaissement de Td fonde sur un écrantage renforce des pseudo-spins. L'anisotropie du transport électrique, thermique et thermoélectrique du compose « kondo dense » CePt2SI2 a également été déterminée expérimentalement. Les données sont assez bien reproduites à partir d'un calcul prenant en compte l'anisotropie du champ cristallin. Enfin le pouvoir thermoélectrique basal du supraconducteur à haute température critique YBa2Cu306. 8 a été mesuré et analysé. Les mesures de K et de S ont été réalisées grâce a une méthode dynamique et comparative que nous avons mise au point. Celle-ci est particulièrement bien adaptée aux échantillons petits et fragiles et permet de contrôler l'effet perturbateur du rayonnement thermique sur la qualité des mesures