Thèse soutenue

Interaction d'échange dans des complexes polynucléaires de fer et de manganèse d'origine biologique ou synthétique : étude expérimentale et théorique

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Jacques Bonvoisin
Direction : Jean-Jacques Girerd
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Chimie
Date : Soutenance en 1989
Etablissement(s) : Paris 11

Résumé

FR  |  
EN

Ce travail comporte trois parties. La première concerne l'étude magnétique de sites actifs de métallobiomolécules en utilisant un susceptomètre à SQUID. De par sa haute sensibilité, cet instrument permet de mesurer le signal paramagnétique de métalloprotéines en solution. Nous avons développé une méthodologie de ces mesures. Nous avons appliqué cette technique à des protéines fer-soufre comme la protéine Sulfite Réductase ou la protéine Ferrédoxine II et des protéines au fer à pont oxo comme la protéine Utéroferrine. Nous confrontons nos résultats à ceux obtenus par d'autres méthodes. Dans la deuxième partie de ce travail, nous exposons les propriétés magnétiques de complexes homo et hétérobinucléaires présentant le motif suivant [M(III)(μ - O)(μ -CH3CO2)2M'(III)]2+ avec M,M'=Fe,Fe; Fe,Mn ; Fe,Cr; Mn,Mn; V,V. Nous envisageons ensuite la relation entre les phénomènes d'échange et la liaison métal-métal en nous appuyant sur notre étude expérimentale d'un composé dinucléaire du Mn(IV) où les ions sont pontés par trois ligands μ-oxo. Enfin, dans la dernière partie, nous examinons la spectroscopie de systèmes polynucléaires à valence mixte au Mn(III) et Mn(IV) et élaborons différents modèles pour interpréter le spectre RPE multiligne observé pour l'état S2 du site de dégagement d'oxygène des plantes.