Thèse soutenue

Pluss, un langage pour le développement de spécifications algébriques modulaires

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Michel Bidoit
Direction : Marie-Claude Gaudel
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Informatique
Date : Soutenance en 1989
Etablissement(s) : Paris 11

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Mots clés libres

Résumé

FR  |  
EN

Nous décrivons dans cette thèse le langage de spécification Pluss, qui est un langage permettant d'exprimer des spécifications algébriques modulaires et le processus permettant d'obtenir de telles spécifications par raffinements successifs. Une des principales originalités du langage Pluss est de distinguer entre spécifications achevées (celles qui sont prêtes à être implémentées) et spécifications en cours de développement. Nous étudions dans quelle mesure deux concepts clés en matière de développement de logiciels, la modularité et la réutilisation, peuvent être modélisés de façon adéquate au niveau de la sémantique du langage de spécification. Nous montrons que ni l'approche de type "modèle initial" ni l'approche de type "classe de modèles" ne sont suffisament puissantes, et nous définissons une nouvelle approche, qualifiée d'approche de type"classe stratifiée de modèles", qui est utilisée pour définir la sémantique du langage de spécification Pluss. La description du langage Pluss est illustrée de nombreux exemples et d'une étude de cas, la spécification d'un sous-ensemble du système de gestion de fichiers d'Unix.