Thèse soutenue

Du mythe dans les projets de réforme de l'éducation en Afrique noire : l'exemple du Burkina Faso

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Tindaogo Vallean
Direction : Jean-Claude Filloux
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de l'éducation
Date : Soutenance en 1989
Etablissement(s) : Paris 10

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Utilisant les méthodes d'analyse de contenu et d'analyse actantielle, la thèse se veut une analyse rigoureuse des "évidences implicites", des "allant de soi", de ces "certitudes ambiguës" et des vérités éternelles qui, a priori ont cette vertu de mettre tout le monde d'accord. Ce sont ces vérités générales admises et jamais démontrées, proférées dans les discours sur ce que devrait être l'école nouvelle que nous avons cherché a mettre en relief. Qui, en effet, serait contre une école pouvant créer l'unité nationale, la démocratie, l'identité culturelle, l'échelon international. . . ? Qui serait contre une école pour la justice sociale limitant ou détruisant les inégalités entre pays riches et pays pauvres, entre villes et campagnes, entre filles et garçons? Tout ceci est bien beau mais la réalité n'en est pas pour autant transformée: les injustices sociales et inégalités entre pays riches et pays pauvres, entre villes et campagnes; entre analphabètes et scolarises ne font que se développer; l'avenir des pays du tiers mondes, particulièrement les pays de l’Afrique noire, est encore, à l'heure actuelle, beaucoup plus incertain. Ici, la thèse s'attache à expliciter ces types de contradictions: contradiction entre le discours de l'idéal, irréel en vérité, et les pratiques et les misères quotidiennes (. . . )