Physique du gaz interstellaire dans les galaxies fortement emettrices dans l'infrarouge lointain et etude particuliere des megamasers oh

par Jean-Michel Martin

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Lucette Bottinelli.

Soutenue en 1989

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Une nouvelle classe de masers oh extragalactiques a ete mise en evidence en 1982. Ces megamasers sont mille a un million de fois plus lumineux dans la raie a 1667 mhz de la molecule oh que les masers galactiques. La mission du satellite iras (infrared astronomical satellite, 1984) a montre que ces galaxies iras sont fortement emettrices dans l'infrarouge lointain (irl). Nous avons constitue un echantillon de 300 galaxies selectionnees a partir des donnees iras afin de mener une etude statistique du gaz d'hydrogene atomique (hi) dans les galaxies iras et une recherche suivie d'une etude statistique des megamasers oh a l'aide du radiotelescope de nancay. L'observation du gaz hi a permis la detection de l'emission hi de 90 galaxies. L'etude de ces resultats completee par les proprietes optiques connues de ces galaxies montre que les galaxies de cet echantillon sont geantes tant du point de vue de leur masse que de leur dimension ou de leur luminosite. Par contre elles presentent une deficience relative en gaz hi. La decouverte de 15 nouveaux megamasers avec le radiotelescope de nancay porte le nombre total de megamasers connus a 26 et permet de faire une etude statistique des proprietes de ces galaxies: la proportionnalite entre la luminosite oh et le carre de la luminosite irl etablie ici, est interpretee par un mecanisme d'amplification du rayonnement radio continu d'une source radio par les molecules oh situees sur la ligne de visee et pompees par l'irl. La cartographie continuum et dans la raie oh d'un megamaser confirme la superposition des masers et du noyau continuum; ce dernier a ete resolu. Enfin un modele de l'excitation des molecules par l'irl en presence d'importants gradients de vitesse est presente

  • Titre traduit

    Physics of the interstellar gas in galaxies which are luminous in the far infra-red and study of the oh megamasers


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 121 REF

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Observatoire de la Côte d'Azur. Laboratoire Géoazur. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T I-268
  • Bibliothèque : Université de Paris - BU des Grands Moulins (Paris). Direction générale déléguée aux bibliothhèques et musées. Bibliothèque universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1989
  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : (043) MAR

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1989PA077269
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.