Thèse soutenue

Composantes linguistiques de la référence temporelle : les compléments de temps, du lexique à l'énoncé

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Anne-Marie Berthonneau
Direction : Maurice Gross
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Linguistique
Date : Soutenance en 1989
Etablissement(s) : Paris 7

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

L'ouvrage propose une description globale des compléments de temps du français, articulée sur le temps lexical (une partie est consacrée aux noms temporels) et fondée sur des contraintes contextuelles diverses. Il se démarque de modèles locaux de la référence temporelle aussi bien que de conceptions purement référentielles de la sémantique, par l'hypothèse que l'interprétation temporelle des énoncés doit trouver un ancrage grammatical et lexical. A cette fin, les niveaux d'analyse utilisés font intervenir (I) les propriétés des noms, référentielles et sémantiques, chaque ordre de propriétés prenant en charge une part de la détermination potentielle des noms, classés en deux ensembles, (II) le sens structurel assigné aux compléments, qui permet de traiter les prépositions polysémiques, d'effectuer dégroupements et regroupements, d'analyser les contraintes sur la détermination pré- et postnominale, (III) la thématisation, qui induit des changements d'acceptabilité, d'interprétation et de localisation des procès. On recourt pour partie aux propriétés des intervalles, pour les compléments comme pour les temps. Les compléments sont regroupés en trois ensembles (repères, espaces de temps et durées, repères et intervalles déictiques) qui font apparaître une corrélation entre contraintes sur la détermination et la sélection des noms et types d'interprétation. Les relations de synonymie partielle (assignées aux compléments) et de paraphrases (assignées aux énoncés) sont analysées. Les diverses conditions d'acceptabilité d'un complément sont le cas échéant formulées en termes d'équivalences entre opérations grammaticales correspondant à des catégories de surface différentes. L'ouvrage comporte 4 index, dont l'un classe les construc-