Thèse soutenue

Le Sphinx sociologique

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Isabelle Rieusset-Lemarié
Direction : Julia Kristeva
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences des textes et documents
Date : Soutenance en 1989
Etablissement(s) : Paris 7

Résumé

FR  |  
EN

Le "collège de sociologie" (1937-1939) fut essentiellement animé par Roger Caillois et Georges bataille. Dans la dernière conférence, Georges Bataille parla du "sphinx sociologique" dont "l'interrogation sans fond" ne supporte pas de réponse car elle vise à faire naitre chez celui qui y est confronté une question. Que cette énigme soit un point indépassable qui orientera toute la trajectoire de l'œuvre de Georges Bataille jusqu'à sa mort et qu'elle ne puisse être mise à nue comme tel qu'après avoir retracé toute la démarche du "Collège de sociologie", tel est l'objet de cette étude. Pour ce faire on a tenté d'y éclairer la cohérence de ce corpus complexe du "collège de sociologie" à partir du rôle essentiel qu'y a joué le mythe. D'abord conçu comme réponse à la crise du lien social mise à vif par les accords de Munich et à la crise corollaire de la littérature jugée impuissante à répondre à cette crise, le mythe de fondement d'un mouvement communiel deviendra pour Georges Bataille avec la figure du "sphinx sociologique" non plus réponse à une crise mais mise à jour de la question qui était en souffrance dans cette crise. Pendant l'hiver 1942-43, les réunions amicales du "collège socratique" où Georges bataille rencontrait Maurice Blanchot, les confirmera tous deux dans cette voie d'une interrogation sans fond.