Thèse soutenue

Effet d'une deshydratation partielle sur la viabilite de l'embryon de mammifere : etude a temperature ambiante et a basse temperature

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : BUI XUAN NGUYEN
Direction : Jean-Paul Renard
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie
Date : Soutenance en 1989
Etablissement(s) : Paris 6

Résumé

FR

La these etudie les consequences d'un retrait de l'eau cellulaire sur la survie des embryons de mammiferes au debut de leur developpement. La viabilite des embryons deshydrates a temperature ambiante depend essentiellement de deux facteurs: la vitesse des mouvements d'eau a travers la membrane plasmique et la duree de la deshydratation. Les mouvements d'eau sont definis par le rapport de la pression osmotique du milieu de deshydratation a la conductivite hydraulique de l'embryon; la duree de la deshydratation compatible avec la survie depend de la presence de composes protecteurs capables de maintenir l'integrite de certains elements structuraux des cellules embryonnaires. Les embryons de mammiferes ont la capacite de supporter un retrait presque total de l'eau isotonique, mais pendant une periode de temps courte, environ 30 minutes, en raison de leur pauvrete en composes protecteurs vis-a-vis des effets de la deshydratation. En modifiant certaines proprietes physicochimiques soit de l'eau extracellulaire, par l'addition de macromolecules comme la gelatine, soit de l'eau intracellulaire, par l'abaissement de la temperature, on peut augmenter le degre et la duree de la periode de deshydratation compatible avec la survie. Il devient alors possible d'utiliser la deshydratation partielle, en combinaison avec des agents cyroprotecteurs, pour la conservation des embryons apres congelation rapide a la temperature de l'azote liquide. La conservation a des temperatures plus elevees pourrait etre obtenue en associant une deshydratation partielle a l'emploi de composes colloidaux