Thèse soutenue

Angoisse et chirurgie orthopedique infantile

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Roseline de Carmoy
Direction : Colette Chiland
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Psychologie
Date : Soutenance en 1989
Etablissement(s) : Paris 5

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Etude clinique de 254 enfants de la naissance a 16 ans, hospitalises en chirurgie orthopedique infantile pour traumatisme, maladie ou malformation congenitale et acquise. Les hypotheses sont centrees sur l'angoisse de l'enfant devant la chirurgie : age sensible, manifestations de l'angoisse, signification de cette angoisse, role des parents et du chirurgien. Nous avons trouve que les pre-adolescents et les adolescents etaient particulierement vulnerables devant la chirurgie : ce sont eux qui montrent le plus de troubles du comportement, les plus importantes manifestations d'angoisse, les depressions les plus graves. Notre hypothese est etayee par une comparaison statistique qui est significative. Certains pre-adolescents et adolescents experimentent, en cas de stress aigu, une rupture de leur fonctionnement psychique. Il s'agit de crises d'allure psychotique survenant brusquement juste avant ou immediatement apres l'intervention. Ces crises d'angoisse ou de depression intense sont accompagnees de nombreux troubles somatiques, d'expression de fantasmes de mort, d'evisceration ou de mutilation, d'angoisses d'abandon et de craintes de persecution. Elles sont reversibles mais laissent des traces dans le fonctionnement de l'adolescent. Elles surviennent sur des personnalites fragiles ou perturbees. Nous avons souligne le poids d'une malformation congenitale sur l'enfant et ses parents : la depression est le corollaire de cette situation, en raison de la blessure narcissique eprouvee par les parents et vehiculee a l'enfant. Nous avons etudie le role du chirurgien comme moderateur de l'angoisse. L'intensite du transfert fait par l'enfant et ses parents sur le chirurgien