Thèse soutenue

Joseph Merklin (1819-1905), facteur d'orgues : sa vie et son œuvre

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Michel Jurine
Direction : Édith Weber
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Musicologie
Date : Soutenance en 1989
Etablissement(s) : Paris 4

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

Réalisée à partir d'un corpus d'archives de plus de mille pièces, cette étude comprend deux parties. La première retrace la carrière de Joseph Merklin, depuis sa naissance à Oberhausen (Bade) en 1819 jusqu'à sa mort à Nancy en 1905. La seconde est plus spécialement consacrée à la vie de l'entreprise, depuis sa création à Bruxelles en 1843 jusqu'à la liquidation à Lyon en 1976. L'histoire de la maison Daublaine-Callinet, achetée par Joseph Merklin en 1855, apporte des éléments indispensables pour comprendre l'ancrage rapide et profond dont a bénéficié la maison Merklin en France. La vie de l'entreprise est reliée en permanence au contexte économique, culturel et politique de la société industrielle française de la seconde moitié du 19e siècle. S'inscrivent dans cette analyse, le rôle des expositions nationales et universelles, l'histoire de la commission des orgues et l'étude du marché des orgues des cathédrales. La liste de tous les brevets d'invention concernant la facture d'orgues déposés en France de 1791 à 1900 (classement chronologique des brevets et classement alphabétique des brevets) permet de mesurer le rôle joué par Joseph Merklin dans la course au progrès et de relativiser le problème de l'application de l'électricité à la facture des orgues. Des lettres inédites de Widor, Saint-Saëns, Franck, Guilmant, Dallier, Batiste, Gounod, Dubois. . . Donnent une idée de la réputation dont jouissait la maison et montrent quels liens Joseph Merklin…