Thèse soutenue

Contribution à l'étude des variations du bilan d'énergie en région parisienne : Essai sur les bilans d'énergie dans les grandes métropoles

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Olivier Cantat
Direction : Gisèle Escourrou
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Géographie
Date : Soutenance en 1989
Etablissement(s) : Paris 4

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

En Ile-de-France, la concentration urbaine, en contraste avec les forêts et les zones agricoles environnantes, entraîne une modification locale du climat, en raison de la multiplication des surfaces construites et du dégagement de chaleur et de pollution lié aux activités urbaines. Les relevés des stations météorologiques au sol ont été complétés par l'analyse des données du satellite landsat 5 t. M. à orbite polaire, permettant une approche nouvelle de la micro-climatologie grâce à la possibilité de quantification et de visualisation détaillées des caractéristiques thermiques de surface, et de l'albédo dans plusieurs bandes de fréquence du spectre solaire. Le développement de l'agglomération parisienne a principalement provoqué la formation d'un "ilot de chaleur" et la réduction du taux d'humidité, entraînant l'allongement de la durée d'ensoleillement, parallèlement à la disparition progressive des brouillards