Thèse soutenue

Les pratiques funéraires Tarasques (Etat du Michoacan, Mexique), approches ethnohistoriques et archéologiques

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Olivier Puaux
Direction : José Garanger
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Art et archéologie
Date : Soutenance en 1989
Etablissement(s) : Paris 1

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Cette recherche a pour finalité d'analyser l'ensemble des renseignements livrés par les sources écrites et pictographiques post-coloniales (16 eme-18 eme siècles) sur le thème des pratiques funéraires tarasques, l'un des principaux groupes culturels existant à l'époque postclassique au Mexique (1250-1524 ap. J. C. ), puis de corroborer ces données ethnohistoriques par le biais de fouilles archéologiques, dans la région de Zacapu, état du Michoacán. La "relation de Lichoacan" est la principale chronique espagnole ayant livré des descriptions de rituels funéraires chez les tarasques en contexte cérémoniel. Ceux-ci révèlent l'existence de deux méthodes d'enterrements, la crémation et l'inhumation. Le site de Las Milpillas a constitué le cadre principal de nos travaux archéologiques. Ceux-ci ont amené à la découverte d'un cimetière réunissant 35 sépultures datées entre 1280 et 1440 ap. J. C. L'analyse de ces deux types de données a confirmé la coexistence de différentes pratiques d'enterrements et a permis d'observer la plus grande diversité et la complexité des rituels funéraires tarasques.