Thèse soutenue

Les actions politico-militaires de François de Mahy dans la conquête de Madagascar

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Désiré Ramakavelo
Direction : Guy Pedroncini
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Science politique
Date : Soutenance en 1989
Etablissement(s) : Paris 1

Résumé

FR  |  
EN

François de Mahy, député de La Reunion de 1871 jusqu'à 1906, a utilisé pleinement ses 35 années de carrière politique pour atteindre son objectif principal qu'est l'annexion de Madagascar. Ayant perdu la nationalité française en 1810, par la prise de possession de l'ile par l’Angleterre, les hommes politiques réunionnais, considèrent Madagascar dans la conception de la défense du territoire, comme la pièce maitresse de leur indépendance politique dans cette zone. Aussi faut-il engager un processus de guerre contre Madagascar pour annihiler la menace de la prépondérance britannique dans l'océan Indien ? Assurant l'intérim du ministre de la marine et des colonies en 1883, il décida l'expédition de l'amiral Pierre. La politique continentale de la France est mise en cause. Le gouvernement français évitant l'isolement de la France en Europe, préfère maintenir le statu quo à Madagascar, en reconnaissant la souveraineté de la reine Malgache sur l'ensemble du territoire malgré les dépenses engagées lors des expéditions en 1883 et en 1895. Ainsi, la conquête de Madagascar est l'illustration de deux politiques diamétralement opposées, celle de François de Mahy caractérisée par l'annexion de la grande ile et celle de Rainilaiarivony, premier ministre "Hova" connue par l'unification territoriale, garante de l'indépendance et de la souveraineté nationale.