Thèse soutenue

Quelques aspects du rôle des défauts topologiques dans les systèmes macroscopiques hors équilibre

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Lionel Gil
Direction : Pierre Coullet
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Physique
Date : Soutenance en 1989
Etablissement(s) : Nice

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR

Un système physique spatialement étendu, soumis à un déséquilibre croissant, change son aspect macroscopique au moyen de brisures de symétries. Suivant la nature de la bifurcation, on peut évoluer soit vers des structures stationnaires, comme les rouleaux, carrés ou hexagones en convection, soit vers des structures temporelles, comme dans les réactions chimiques oscillantes ou dans les lasers à large section transverse, soit enfin vers des structures spatio-temporelles comme dans les ondes d'instabilité. Au sein de ces structures, les défauts topologiques (joint de gravier, puits a source d'ondes progressives, dislocation et onde spirale) correspondent à des brisures de symétrie restreintes a des zones localisées de l'espace. Cette thèse, consacrée à l'étude du rôle des défauts topologiques, se divise en cinq parties : 1. Description de l'outil mathématique/formes normales ; 2. Étude des défauts topologiques des ondes d'instabilité ; 3. Description d'une forme de turbulence due aux défauts ; 4. Dynamique d'une transition de phase en présence de défauts ; 5. Étude des défauts optiques des lasers