Thèse soutenue

Diffraction par des ouvertures et par des objets tridimensionnels : application à la mesure des impédances de surface des matériaux bons conducteurs

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Vincent Gobin
Direction : Pierre Degauque
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Électronique
Date : Soutenance en 1989
Etablissement(s) : Lille 1

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR

On s'intéresse à l'influence des matériaux de conductivité finie sur les problèmes de couplage électromagnétique en vue d'application aux structures aéronautiques. La première partie du document est consacrée au calcul numérique de la répartition de la densité de courant (par résolution d'équations intégrales par la méthode des moments) dans deux cas: diffraction par une ouverture libre ou fermée par un matériau d'impédance de surface connue ; répartition du courant injecté par des fils sur une structure tridimensionnelle éventuellement résistive. Les définitions des fonctions de base sur les surfaces, les fils et les jonctions fils/surfaces sont unifiés pour homogénéiser les calculs et plusieurs exemples sont traités pour valider la méthode. La deuxième partie est consacrée à la mesure d'impédance de surface. Une première méthode utilisant une cage de faraday ou une cellule TEM est analysée et les inconvénients du procédé sont soulignés. Une solution alternative est proposée : on utilise une sonde posée sur le matériau testé et sa réponse fréquentielle permet de déterminer l'impédance de l'échantillon